Team de la madone des motards de Belgique
Slogan du site

Le Team de la Madone des Motards de Belgique (TMMB) propose à tous les organisateurs d’événements de mettre en place un bénédiction de motos dans leur activité.
Le TMMB organise aussi pèlerinages, balades, stages de perfectionnement, …

Genèse de la Madone des Motards

La genèse de la Madone des Motards est reprise dans son intégralité
du texte du Blog de la Madone des Motards

Article mis en ligne le 9 janvier 2013
dernière modification le 23 mars 2016

par Team de la Madone des Motards Belges
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Licence : CC by-nc-nd

Personne ne peut rester insensible au ’’phénomène Porcaro’’. Comment se fait-il, qu’en ce début du XXIème siècle, où beaucoup ne croient plus ni en Dieu ni au Diable, que tant de participants se déplacent tous les 15 août pour un pèlerinage, un pardon breton, en pleine campagne bretonne sur la commune de Porcaro ? 33 ans après sa création, ce rassemblement connait toujours autant de succès avec des pèlerins peu ordinaires. Porcaro est devenu à la mi-août, le point de ralliement des motards de France et d’Europe.

Pourquoi ce succès extraordinaire de la Madone des Motards ?

Cette forte affluence s’explique d’abord par l’histoire peu ordinaire de ce rassemblement.

L’histoire du pardon de Porcaro est liée à celle du recteur de la paroisse, l’abbé Louis Prévoteau. Tout commence en 1953. A l’époque, Pierre Bégasse, président de l’Amicale Motocycliste de Rennes, vient animer des fêtes dans les différentes paroisses de l’abbé Prévoteau qui s’occupe du club local de foot. Les deux hommes se lient d’amitié.

En 1971, Pièrre Bégasse offre une 125 MZ à l’abbé. Très vite, Louis Prévoteau attrape le virus de la moto et se rend la même année à une concentration de la FIM en Hollande. En 1972, l’abbé se rend à Ohrid en Macédoine dans l’ex-Yougoslavie. Il passe son permis ’’gros cube’’ et Pierre Bégasse lui échange sa 125 MZ contre une 500 BMW. Louis Prévoteau devient ’’béhémiste’’ et restera fidèle à la marque allemande.

L’abbé est passionné par la moto et encore plus par les motards et l’esprit qui y règne. Il continue de participer à de grands rallyes de la FIM en Europe : Francavilla Al Mare en Italie 1973, Krems en Autriche 1974, Neptune en Roumanie 1976, Melk en Autriche 1977....

En 1977, l’abbé Prévoteau, toujours recteur de Porcaro, effectue un premier pèlerinage à Fatima au Portugal avec des fidèles de la région qui lui offrent une statuette en bois de la Vierge.

L’idée de la Madone est-elle née ce jour-là ??? L’abbé prend conscience de cette forte fraternité propre au monde des motards. Un milieu où toutes les différences sociales et les fossés entre générations sont gommés lors des rassemblements. Dans le monde de la moto, on parle plus de cylindrée, de vitesse, de chrome que d’évangile. Un milieu qui sait déjà communiquer avec ses codes, ses valeurs et ses repères. Louis Prévoteau a tout compris, ces motards casqués, cuirassés, tatoués sont des gens authentiques, réunis autour d’une même passion : la moto.

L’idée va se concrétiser en 1979 quand l’abbé rencontre Jean-Yves Morel au Moto Club de Rennes.

Morel lance à l’abbé : "Vous voulez une animation pour les motards ? Faites ce que savez faire : une messe et un pardon".

La grande aventure de la Madone des Motards vient de commencer .


flèche Sur le web : Genèse de la Madone des Motards sur le blog officiel

Évènements à venir

0 | 5

0 | 5

Sur le web

                 
La moto-école LIBERTÉ a son terrain de manœuvre (...)
Activités du Team de la Madone des Motards, (...)
Faire connaitre la Madone de Porcaro ainsi (...)
Mammifère vivant en communauté, le Capivara a (...)
DeHaes Motos SA est un garage BMW situé au (...)


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.72
Version Escal-V4 disponible Hébergeur : OVH