Team de la madone des motards de Belgique
Slogan du site

Le Team de la Madone des Motards de Belgique (TMMB) propose à tous les organisateurs d’événements de mettre en place un bénédiction de motos dans leur activité.
Le TMMB organise aussi pèlerinages, balades, stages de perfectionnement, …

2016 avril Porcaro - Stage de perf
Article mis en ligne le 28 avril 2016
dernière modification le 13 décembre 2016

par Piwi
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Licence : CC by-nc-sa

Le Team de la Madone à Porcaro organise un stage de perfectionnement avec de nouveaux moniteurs. Évidemment, je suis intéressé pour connaître ces nouveaux moniteurs et certainement apprendre de nouvelles méthodes pédagogiques. Ensuite le programme du stage est annoncé avec la participation et l’encadrement de la Gendarmerie Nationale pour le dimanche après-midi. Raison de plus pour y aller.
Deux jours avant le départ, un courriel m’annonce qu’un des moniteurs est malade et l’organisation du stage me demande de le remplacer. J’ai bien évidemment accepté.

Le départ se fait le vendredi vers 6h30 de Fosses-La-Ville pour arriver vers 16h05 au presbytère de Porcaro. J’ai fait deux haltes de 45 minutes lors des deux pleins de ma monture. Comme il n’y avait personne au presbytère de Porcaro, je suis allé dire bonjour à l’aumônier des motards, le père Antoine. nous avons pris un café tout en causant de nos projets moto respectifs.
Ensuite, j’ai rejoint mes amis logeurs vers 17h … une douche, une petite sieste, un repas, une petite soirée entre amis puis dodo.

Le samedi matin après un grasse matinée, je suis allé au presbytère de Porcaro afin de voir avec l’organisation quel serait mon rôle dans le stage.

Vers 13h arrivent les premiers stagiaires, des personnes de tous âges, de toutes expériences et de toutes machines. Une petite collation préparée par Marie-Claire et Léo permet à tous et toutes de se réchauffer. Il faut dire que le temps est froid et couvert.

Ensuite départ vers le domaine militaire de St-Cyr Coëtquidan rejoindre la dalle d’entraînement des militaires. Tout d’abord, une course à l’escargot est proposé par Joël le moniteur de référence. Joël explique la technique pour rouler le plus lentement possible et ensuite tous les motard s’y essayent.

Viennent les trois ateliers de formation : la technique de freinage, le slalom rapide avec freinage dans le dernier virage et la technique de regard à basse vitesse que j’anime. Dans mon atelier, je réexplique en quoi le regard est important dans la conduite d’une moto et je leur donne quelques exercices à faire. Je suis assez étonné des retours de motard qui ont passé le permis récemment (moins de trois ans) ou de motards confirmés qui me disent que jamais personne ne leur ont parlé du regard ?!?!?! assez hallucinant d’entendre ce genre de remarque.

Le retour vers le presbytère de Porcaro se fait vers 18h car, pour ceux qui le souhaitent, la messe est à 18h30. C’est très agréable d’avoir une organisation qui prévoit une eucharistie. Après la messe, nous sommes allé rejoindre tous les autres candidats au Wheeling. Vers 20h30, Marie-Claire et Léopold nous accueillent dans la Grange pour un excellent couscous. Après le repas, je retourne me coucher chez mes logeurs.

Dimanche, le rendez-vous est à 8h pour ceux qui « petit-déjeunent » hors presbytère. 8h30 départ vers le camp militaire pour la suite des ateliers. Un atelier pour apprendre à gérer le frein arrière dans différentes situations, un parcours ludique sous forme de gymkhana et mon atelier qui poursuit la technique du regard mais à vitesse un peu plus élevée. Les remarques de la veille se répètent.

À 12h, nous sommes revenus au presbytère pour un repas sandwich. Vers 12h15 arrivent trois motards de la gendarmerie nationale. Tous le monde passe voir les motos, pour un fois que l’on peut les voir de près :-) .

Après le petit repas, les gendarmes nous expliquent la technique de trajectoire qu’ils utilisent quotidiennement par une petite formation et un film réalisé pour les formations des motards de Fontainebleau. Cette technique, qui s’appelle la "trajectoire de sécurité", permet aux motards de la gendarmerie national de ne jamais se faire surprendre en mission dans des virages inconnus.
La technique est génialement pensée, maintenant dans la pratique, qu’est-ce que cela va donner ?

C’est l’objet pour le reste de l’après-midi. Deux groupes sont formés et chaque groupe suit un gendarme qui montre comment pratiquer leur technique de trajectoire de sécurité. Ils nous amènent dans une suite de virages qui se succèdent de façon impressionnante. Le premier allé-retour, le gendarme est devant, ensuite chacun passe devant et ensuite se fait débriefer.

J’ai été assez positivement surpris par cette trajectoire. Lors du premier passage (le gendarme devant) j’ai essayé d’appliquer correctement la dite-technique. Je suis passé partout sans un coup de frein. Ensuite, alors que j’avais déjà fait quelques allé-retours, en suivant les autres du groupe, j’ai appliqué la technique de trajectoire habituelle. Et bien, je me suis fait peur et j’ai dû freiner quelques fois pour récupérer la situation. Lorsque mon tour est venu, j’ai pris de la vitesse pour tester la technique plus vite … et ça passe partout, je suis bluffé. Cette technique de trajectoire est géniale et très sécurisante.

À 17h, retour au presbytère pour la fin du stage, la remise des diplômes. Cette fois-ci je n’en ai pas reçu, je devais le signer en tant que moniteur :-) Nous avons tous remercié chaleureusement nos nouveaux amis gendarmes heureux d’avoir participé à notre stage et enseigné leur savoir.
Vers 19h, je vais rejoindre mes logeurs qui me demande comment s’est passé la journée avec les gendarmes.

Le retour se fait le lendemain lundi. Il fait froid mais le soleil est au rendez-vous. Pendant tout le retour, j’ai appliqué ce que j’ai appris. Je dois resté attentif car dès que je suis distrait les anciennes trajectoires reviennent au galop. Le soleil n’a malheureusement pas duré et dès Rouen, j’ai eu de la pluie battante, des grêlons et de la neige jusqu’à la maison. Bref, je suis crevé mais heureux d’avoir fait ces 1700 kms.

Sur le site du Moto Club le Bélier, Méfisto90 explique clairement la technique de la trajectoire de sécurité.
Avec leur autorisation, j’ai repris l’article et je l’ai mis sur notre site : la trajectoire de sécurité

Voici la vidéo du premier passage avec le gendarme devant


Trajectoire-groupe par TeamMadoneMotardsBelgique

Et ensuite la vidéo quand j’étais devant le gendarme.


Trajectoire piwi par TeamMadoneMotardsBelgique


Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Sur le web

                 
La moto-école LIBERTÉ a son terrain de manœuvre (...)
Activités du Team de la Madone des Motards, (...)
Faire connaitre la Madone de Porcaro ainsi (...)
Mammifère vivant en communauté, le Capivara a (...)
DeHaes Motos SA est un garage BMW situé au (...)


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.72
Version Escal-V4 disponible Hébergeur : OVH